Doit-on obligatoirement bâcher sa piscine l’hiver

Publié le : 16 mai 20224 mins de lecture

En principe, le fait de couvrir sa piscine avec une bâche permet de la protéger durant la saison hivernale. Notez cependant qu’il ne s’agit pas d’une obligation puisque cette solution présente de nombreux avantages, mais aussi certains désagréments. Selon les avis, ce choix repose plus sur une décision personnelle. Si vous hésitez, voici quelques éléments qui pourront vous aider pour la décision.

Laissez sa piscine découverte : les précautions à prendre

L’une des raisons principales qui incitent les propriétaires à bâcher une piscine est d’ordre sécuritaire. En effet, cela permet de protéger les différents équipements (tuyaux, filtres, etc.) et éviter ainsi les dégâts pouvant être causés par le gel ou les intempéries. Sans devoir couvrir le bassin, vous pouvez empêcher les tuyaux de geler en hiver notamment en laissant la pompe tourner.

L’alternative serait d’installer un thermostat hors gel pour piscine. Cette minuterie est munie d’une protection contre le gel qui active automatiquement la pompe et le chauffage dès lors que la température de l’eau descend à un certain niveau. Bien entendu, il faudra également continuer l’entretien de la piscine. Tout comme en été, cela implique le nettoyage des filtres, le traitement de l’eau, l’équilibrage du pH ou encore la maintenance des équipements.

Ne pas bâcher sa piscine : quels sont les risques ?

Les feuilles des arbres qui tombent et s’accumulent dans le bassin sont l’une des raisons qui poussent les propriétaires à le bâcher. D’ailleurs l’environnement autour et l’emplacement de la piscine devront entrer en compte lors de la décision. Lorsque votre bassin est par exemple situé près d’un grand chêne, il est fort probable que vous soyez obligé de le couvrir, sauf si vous êtes prêt à entretenir la piscine de manière constante et soutenue. Un travail à réaliser pendant plusieurs mois.

Notez aussi qu’en laissant le bassin à découvert, vous risquez d’investir plus de temps pour le nettoyage au printemps. Vous risquez en effet de vous retrouver avec de la boue au fond de la piscine, ce qui impliquera de vider l’eau pour tout nettoyer avant de la remettre.

Bâcher sa piscine en hiver : l’essentiel à savoir

En installant une bâche de piscine, vous n’aurez aucun problème de salissure ou de dépôts au printemps. D’ailleurs, un coup d’aspirateur robot suffira pour la faire fonctionner à nouveau. En général, il n’est pas nécessaire d’opter pour une bâche de sécurité puisqu’une bâche standard fera parfaitement l’affaire. Ce modèle avec fixations en œillets est accessible à moins d’une centaine d’euros.

Si vous comptez vous procurer une bâche d’hivernage avec enrouleur, plus fiable et plus sécurisée, il faudra compter un investissement supplémentaire. Pour info, l’hivernage du bassin peut entrainer une prolifération d’algues. Dans ce cas, vous devrez compter plus de temps pour les éliminer et rééquilibrer le pH de l’eau.

Plan du site